S'identifier

Bulletin 10 - Accroître son efficacité personnelle

Bien gérer son temps. Oui, mais dans quel but ? Un premier but serait : pour être plus efficace.

Quelques conseils pour accroître votre efficacité. Dans le prochain bulletin, nous traiterons d'un second but : pour être plus efficient.

  1. Avoir une bonne compréhension de son poste de travail : mission, rôles & responsabilités, tâches importantes, compétences requises techniques et relationnelles.
  2. Posez-vous la question : Est-ce que le métier que j'exerce (ou la fonction que j'occupe actuellement) correspond à vos talents naturels ? Si oui, Il sera plus facile d'être efficace. Exemple : pour donner un bon service à la clientèle, il faut aimer le monde. Pour gérer une équipe, il faut aimer s'occuper de son monde.
  3. Faire préciser les attentes et besoins de vos supérieurs, clients (internes ou externes), demandeurs et valider régulièrement leur satisfaction.
  4. Se fixer des objectifs réalistes et stimulants (tous les postes de travail ne nécessitent pas d'avoir des objectifs formels) :
     Objectifs de production (ou de rendement) chiffrés, bien livrables, projets à réaliser
     Objectifs d'amélioration : processus de travail, relations interpersonnelles, outils de travail
     Objectifs de formation : compétences techniques et relationnelles.
  5. Quand un mandat est complexe, rédiger un plan d'action (ou de travail ou un échéancier) pour visualiser la séquences des tâches à réaliser et des échéances à rencontrer. Cela vous aidera à « Faire les bonnes choses au bon moment »
  6. Quand il y a trop de demandes, de choses à faire et que les échéances sont serrées, il faut savoir garder son calme et prioriser les demandes et les tâches. Non de courir dans toutes les directions au risque de faire des erreurs et s'épuiser.
  7. Mettre son énergie à la bonne place. Loi des 20-80 % (Pareto). Ne gaspillez pas 80 % de votre énergie sur les 20 % de cas problématiques.
  8. Apprendre à se détendre, à se garder en forme, à se concentrer sur ses tâches pour atteindre des peaks de 80-100 % de concentration pendant un certain temps. Imaginez-vous un chirurgien déconcentré en pleine opération à cœur ouvert ?
  9. Ne pas être plus royaliste que le roi. Il n'est pas nécessaire d'être perfectionniste. Viser l'excellence Oui bien entendu, mais sur les choses qui en valent la peine. Si votre supérieur est satisfait d'avoir son rapport en noir et blanc, pourquoi prendre plus de temps (et de coûts) pour le produire en couleur ? Quelle est la valeur ajoutée ?
  10. Utiliser les compétences de vos collaborateurs, déléguer, développer leur compétences (gestionnaires, superviseurs, chefs d'équipe).
  11. Trouver des moyens avec ses collègues de travail, de s'entraider, de partager des idées, des trucs utiles, de mieux travailler en équipe, de rire ensemble. La plupart des humains sont grégaires.
  12. Développer régulièrement vos compétences. L'environnement d'affaires change de plus en plus rapidement, vos client évoluent, votre métier et les outils aussi. Et vous ? Prenez-vous le temps de changer, d'innover, de faire autrement ? Perfectionnez vos compétences techniques et relationnelles. Soyez ouvert à adopter de nouvelles façons de faire. Ce qui marchait bien hier risque de ne plus marcher demain.
Inscription au bulletin
Conseils de l'Expert
Prochaines formations
publiques